Eco-pâturage – Jars de la race “oie normande”

oies

Livraison de quinze jars aux lagunes.

Depuis le 10 octobre 2012, quinze jars de la race “oie normande” ont pris place dans les lagunes communales. Ils ont été livrés par Jean-Paul CILLARD, zootechnicien à l’écomusée de la Bintinais, en collaboration avec Fabrice JAN, éleveur amateur.

Pourquoi des animaux aux lagunes?

La faible portance du terrain et des accès difficiles ne permettaient pas aux engins agricoles d’intervenir sur l’ensemble des lagunes pour le débroussaillage.
La commune a donc décidé de tester une solution alternative en acquérant quinze jars auprès de l’écomusée de la Bintinais.
La mise en place d’animaux pour entretenir des endroits naturels et/ou accidentés est aussi appelée l’éco-pâturage. Ce choix permet de remplacer les outils mécaniques et chimiques tout en préservant une race locale et rustique, “l’oie normande”.

Spécificités de l’oie normande

Historique:
Race issue des oies communes qui peuplaient la Normandie et la Bretagne depuis des siècles. Etait utilisée comme oie à rôtir avec une chair savoureuse, au duvet recherché pour la confection d’oreillers, de coussins, de couettes. Le duvet est l’ensemble des petites plumes de 2 à 3 cm arrachées de l’abdomen et du dessous des ailes. Les grosses plumes des ailes étaient destinées à l’écriture et aux cure-dents.

Caractéristiques:

 dimorphisme sexuel prononcé avec le jars entièrement blanc et l’oie de couleur blanche et grise,

 race plus petite que sa cousine toulousaine ou alsacienne,

 poids moyen du jars: 5 kg,

 oie dite “aux yeux bleus”,

 effectif très faible,

 “tondeuse” naturelle.

Marché aux bestiaux

Historique : Face à la croissance des effectifs et au développement urbain de Fougères, il est décidé de déplacer le marché aux bestiaux de Fougères se tenant Place de l’Europe à l’extérieur de la ville. C’est ainsi que le Parc de l’Aumaillerie est ouvert le 2 octobre 1970.

Sur un espace de 30 hectares desservi par une voie ferrée et une rocade se dresse alors un hall couvert de 25 000 m2 destiné aux gros bovins, un marché couvert à veaux de 2 100 m2 ainsi que des locaux administratifs offrant tous les services nécessaires (banques, services vétérinaires, SNCF…).

L’Aumaillerie devient ainsi le premier marché aux bestiaux de France dans les années 70/80.

Le marché aux bestiaux fermera le 31 décembre 2017.

Espace Aumaillerie

Situé sur la commune de La Selle-en-Luitré, l’Espace Aumaillerie est un complexe polyvalent faisant office de centre de congrès, de parc expo, de salle de concerts, de grands rassemblements, lieu de concours administratifs et techniques… carte-espace-aumaillerie D’un accès facile* situé en bordure de la rocade de Fougères, l’Espace Aumaillerie dispose de deux grands halls :

– un grand hall de 2 680 m2 qui s’adapte à tout type de grandes manifestations : conventions d’entreprises, foires, salons, concerts, salles de concours administratifs…

espaceaumailleriervbgrande-salle

– un second espace de 665m2 conçu pour repas/cocktails, salle de sous-commissions, petits spectacles, rassemblements associatifs…

 

Retrouvez toutes les infos sur l’Espace Aumaillerie ou au 02 99 17 22 73 courriel : aumaillerie.cdelage@fougeres-communaute.fr

 

*Accès :

– par la RN 12 : axe Brest – Rennes – Mayenne – Dreux – Paris, en bordure de la rocade de Fougères,

– par l’A84 à 10 mn : sortie n° 29 “Fougères” – suivre Fougères – rocade de Fougères “zone de l’Aumaillerie”,

– par l’A81 (accès A11 Paris) Laval à 40 mn : sortie n° 4 “Fougères”,

– transports en commun : arrêt “Javené-Freyssinet” de la ligne n° 2 du réseau SURF (lignes de bus desservant la ville de Fougères et les communes environnantes) – départ de la gare routière de Fougères. 

espaceaumailleriervbexterieur-clair-de-lune

Les associations

Associations sportives

– Football Club Sud Fougerais (débutants et seniors) Président : Hervé LESELLIER – 02 99 18 80 94

– Groupement des jeunes du bocage Fougerais (de 11 à 18 ans) Président : Yannick MOREAU – 06 86 44 21 29

– Palet Club Sellois Président : Loïc TOREL – 02 99 18 81 21

Associations socio-culturelles

– Familles Selloises Actives – Activités proposées : gymnastique et art floral. Présidente : Chantal BRYON – 02 99 97 94 17

– Comité des fêtes Président : Lydia BATTAIS – 02 99 18 80 03

– Club des Aînés – Activités proposées : rencontres mensuelles, belote, bals, randonnées, visites… Président : Jean TRAVERS – 02 99 99 25 44

Associations scolaires

– LUDOSEL Président : Guillaume CHESNEAU –

– Association des parents d’élèves RPI Présidente : Carole BRAULT – 

Autres Associations

– Association d’Aide à Domicile en Milieu Rural Fougères Nord (ADMR) 02 99 95 31 90

– Office Cantonal d’Animation Sportive Fougères Nord (OCAS) 02 99 95 30 16

– Association Communale de Chasse Agréée (ACCA) Président : Denis TALIGOT – 02 99 97 93 58

– Association des Anciens Combattants Président : Jean-Paul PERRIER – 02 99 18 81 32

Artisans

– Tapisserie Décoration : DELALANDE Michel 02 99 97 98 06 [Artisan-Fabricant de fauteuils \”club\”->www.asts-delalande.fr] asts

– Abattage et nettoyage de talus : SIMON Gaël 02 99 18 82 17 carte-boisdecourteille

Restauration

Restaurant – Bar “La Selloise”

dsc-03404 Le restaurant – bar “La Selloise” est un établissement tenu par Monsieur et Madame L’HOSTIS.

Il est situé en plein coeur de bourg à proximité de l’église et de la mairie.

Ouverture :

– le midi du lundi au vendredi (repas ouvrier),

– soir et week-end sur réservation (minimum 20 personnes).

Contactez-nous pour vos repas de famille (anniversaire, baptême, communion, etc…) et d’affaires (maximum 100 personnes).

– Plats du jour à emporter tous les midis du lundi au vendredi (réservation la veille).

– Choucroute ou choucroute de la mer ou cassoulet ou paëlla tous les 2èmes ou 3èmes vendredis du mois (se renseigner) – sur place ou à emporter (sauf mois d’été)

– Couscous tous les derniers vendredi du mois – sur place ou à emporter (sauf mois d’été)

– Journaux : la Chronique Républicaine est disponible le jeudi à partir de 8 H.

Pain et viennoisieries : de 8H à 15H, sur réservation la veille, tous les jours sauf le samedi.

Contact : 02.99.97.97.29 ou http://www.restaurant-la-selloise.fr/

 

photos-la-selloise-2

Hébergement en gîte

Gîte rural

gite

Situé au Pays des Marches de Bretagne, cet agréable gîte sera votre point de départ pour la découverte de la Haute Bretagne…

Situé à deux kilomètres du bourg de la Selle-en-Luitré, sur la route de Fougères, la propriétaire des lieux, Mlle REGEREAU Fanny vous accueillera chaleureusement au gîte de “La Basse Chérinne”.

 

Contact : Mlle REGEREAU Fanny au 06.62.17.03.48 ou par courriel à regereaufanny@gmail.com

Présentation de la commune

Notre commune

La Selle-en-Luitré est une commune qui regroupe 600 habitants sur une superficie de 820 hectares. Située dans le canton de Fougères Nord, elle fait partie de Fougères Agglomération.

– Habitants : les Sellois(es).

– La commune est proche de l’A84, échangeur n° 29.

– La commune se trouve à :

– 10 km de Fougères,

– 24 km de Vitré,

– 57 km de Rennes,

– 61 km du Mont Saint Michel,

– 90 km de St Malo,

– 290 km de Paris.

carte

Historique

Origine du nom : du latin « cella », sanctuaire.

Antiquité :

Des traces d’occupation romaine sont présentes à La Selle-en-Luitré où trois voies semblaient traverser la commune dont :

– une voie de Jublains (Mayenne) à Corseul (Côtes d’Armor),

– une voie de Valognes (Manche) à Bordeaux, venant de Saint-Hilaire-du-Harcouët,

– une voie de Rennes à Chartres, avec embranchement sur Sées (Orne) passant par Montbelleux, la gare de la Celle, le voisinage de Fleurigné et de la Chapelle-Janson.

Les deux premières voies de communication “Jublains à Corseul” et “Valognes à Bordeaux” se croisaient au carrefour de La Boussardière. Un autre carrefour existait apparemment à La Cotfordière entre la voie de “Rennes à Chartres” et la voie de “Jublains sur le tronçon allant à Aleth”. Par ailleurs, des vestiges de camps romains ont été retrouvés aux divers croisements (La Boussardière, La Cotfordière). Ils sont souvent constitués d’un espace carré ou rectangulaire, entourés de haies vives formées d’arbrisseaux entrelacés et protégés par un fossé extérieur.

Haut Moyen-âge :

Charlemagne a tenté la conquête de l’Armorique. Pour ce faire, il entreprit de mettre en état les voies romaines. Les troupes et les ouvriers campaient dans les environs de ces chantiers. La Boussardière prit de l’importance. La toponymie des lieux proches situés sur les communes de La Chapelle-Janson, Luitré et La Celle indique que la région connue une intense activité. Un sanctuaire devenait indispensable à cette communauté et c’est sans doute dès cette époque que l’on dut construire une première chapelle, vraisemblablement en bois. La Celle, ce “nom indique un ancien monastère mais rien ne nous renseigne sur ce qu’il pouvait être”.

XVIIIème siècle :

Avant la révolution, l’église de la Celle est une trêve de Luitré. C’est-à-dire qu’elle est desservie par le clergé de Luitré. En 1794, le village acquiert le statut de commune. C’est en 1785 seulement que le village acquiert son orthographe actuelle, lorsque l’abbé Louyer transforme, en écrivant dans ses registres, le « C » en « S ».

 

ancien-bourg-lsl